Deco Tendency
Verner Panton

Verner Panton : un designer intemporel

Baptisé « L’enfant Terrible » du design suédois dans les années 60, Verner Planton a bouleversé le monde de la décoration contemporaine. Ses goûts pour les couleurs vives, les formes géométriques et les matières avant-gardistes, ont largement participé à l’évolution du style « pop-art » qui fait encore fureur aujourd’hui.

Verner Panton est né en 1926 à Gentofte au Danemark. Il poursuit une formation d’ingénieur architecte au sein de l’école technique de Odense, et étudie par la suite à l’Académie royale des Beaux Arts de Copenhague. Jeune diplômé, il travaille pendant deux ans pour le cabinet d’architecte d’Arne Jacobsen, qu’il finit par quitter en 1953 pour parcourir l’Europe. Au volant de son van Volkswagen, il sillonne le continent à la recherche d’investisseurs. Il rentrera ensuite au Danemark des idées pleins la tête et le carnet d’adresses rempli de nouveaux contacts.

L’impressionnante biographie de Verner Panton

Dès les années 60, Verner Panton s’attelle à l’élaboration de mobiliers ultra modernes et novateurs. Il continue à créer de nombreuses chaises et assises, et s’adonne également à la production de luminaires, meubles et textiles à l’esthétique visionnaire.

Verner Panton

Ses audacieuses suspensions s’inscrivent dans la même lignée que ses précédents travaux, comme la très célèbre « Flower Pot » de 1964, inspirée par le mouvement « Flower Power » de l’époque.
La lampe « Panthella », cette demi-sphère en acrylique blanche élaborée en 1971, connue également une grande popularité. Ses réalisations d’avant-garde furent multiples et encensées par le grand public, cependant leurs aspects provocateurs et exubérants en firent la proie facile des critiques.

En 1970 c’est la consécration, le designer est engagé par Bayer G. pour réaliser la décoration intérieur du paquebot Loreleylors du salon de l’ameublement de Cologne. Connu sous le nom de Visiona 2, ce décor féerique et hallucinant fait sensation. Cet univers fantasmagorique créé de toute pièce par l’artiste, est jonché de motifs circulaires et géométriques, de matériaux divers et variés, et d’espaces vivement colorés de toute part. Il imagine dans cette œuvre « la maison de demain », qui sera transformée par la suite en musée. « L’objet principal de mon travail est d’inciter les gens à utiliser leur imagination. (…) En expérimentant avec l’éclairage, les couleurs, les textiles et le mobilier et en utilisant les dernières technologies, j’essaie de montrer de nouvelles directions, d’encourager les gens à être fantaisistes et à rendre leur environnement plus passionnant. »

paquebot Loreley Verner Panton

Verner Panton décède en 1998 à Copenhague. Pionner du stylisme contemporain, il aura profondément marqué le design « space age » des années 60. Son esprit novateur et ses réalisations visionnaires en font l’un des créateurs les plus influant de son époque. Son travail, toujours très prisé par les amateurs de décoration d’intérieur, est encore en production aujourd’hui. La fameuse « Panton Chair » son plus grand succès, demeure le symbole du design du XXème siècle. Enfin, depuis 2000, son œuvre est exposée au Vitra Design Museum, le musée allemand dédié aux arts décoratifs et au mobilier.

La « Cone Chair »

En 1955, il fonde son premier atelier de création et se voit attribuer le design de l’Hôtel Kom-Igen appartenant à ses parents. Cette première tâche d’envergure obtiendra un franc succès, notamment grâce à la fabrication des fauteuils « cônes », qu’il crée pour l’occasion.

Verner Panton fauteuil Cone

Il existe trois modèles de cette œuvre futuriste et colorée dont la « K1 Cone Chair » qui est sans doute la plus célèbre. Elle possède une armature en métal à l’allure de cône renversé et pivote sur son socle en croix. Entièrement recouverte de cuir ou de tissu, cette pièce fut commercialisée peu de temps après sa sortie par le fabricant Plus-ling. Dans la même lignée, Verner Panton conçoit la « K2 Wire Cone Chair » et la « K3 Heart Cone Chair » toutes deux également dotées de l’illustre cône inversé caractéristique des sièges de cette série K.

Pour la petite anecdote, certains prétendent que les accoudoirs atypiques de la Heart Cone Chair, feraient références aux oreilles du non moins célèbre Mickey Mouse.C’est ainsi qu’à seulement 26 ans, Vermer Panton s’impose déjà comme le précurseur de l’esthétique pop contemporaine.

La « Panton Chair »

Entre 1959 et 1960, il commence à concevoir la fameuse « Panton Chair » (Chaise Panton), la pièce la plus renommée et la plus courue de toutes ces créations. L’ idée de cette structure lui serait apparue en regardant l’empilement de seaux en plastique. Et bien que considéré aujourd’hui comme le symbole du mobilier design du XXème siècle, il aura fallu près de sept ans avant que la commercialisation de cette chaise soit possible.

Verner Panton Chaise Panton

En effet, Vermer Panton avait une vision précise de ce modèle qui devait répondre aux critères suivants:

  • En porte à faux : pas de support à l’arrière
  • Une pièce unique de plastique moulée : pas d’assemblage
  • Ergonomique : épousant la forme du corps
  • Confortable et empilable

Ces spécificités complexifiaient donc la production en masse de cette série. La matière de la chaise posa également quelques problèmes. La première version était composée de polyester renforcée de fibre de verre, un mélange solide mais beaucoup trop lourd pour pouvoir être fonctionnel. La fabrication sera enfin lancée en 1968, grâce à l’utilisation de polystyrène thermoplastique, mais devra être suspendue en 1979 car ce matériau se détériore rapidement.

C’est en 1983 que la confection redémarre, le designer opte alors pour de la mousse de polyuréthane structurel, un produit plus onéreux mais résistant. Depuis 1999, du plastique polypropylène est finalement utilisé pour la réalisation de la « Panton Chair ». Encore produite aujourd’hui, c’est le fabriquant Vitra, spécialiste du mobilier design, qui en assure l’unique réalisation. Bien que la production de ces chaises se soit avérée longue et fastidieuse, le succès a pourtant été au rendez-vous dès son lancement. Un an avant sa première commercialisation, des photos du prototype paraissent dans le magasine danois Mobilia, la critique générale est alors élogieuse. Encore aujourd’hui, de multiples musées de design exposent la Chaise Panton, notamment le Musée d’Art Moderne de New-york et le Musée du Design de Londres.

Les produits Panton les plus connus

Les modèles cités après cartonnent sur le marché. À la première place, on trouve bien évidemment la chaise Panton et en seconde nous avons la K Cone Chair. Il y a la K1 Cone Chair, la K2 Cone Wire Chair et la K3 Heart Cone Chair. À la troisième place se situe le 123 System Furniture. Ensuite, il y a la Panton C1 Chair, la Panton Peacock Chair, puis la Panton Modular Chair et la Panton S Chair. À la dixième place se situe la Vilbert Chair.

Panton C1 Chair Verner Panton

En amont, la chaise Panton n’est pas uniquement une simple chaise ; c’est un objet intemporel avec une forme tellement célèbre que c’est devenu un véritable emblème du design du 20ème siècle. La chaise est en porte-à-faux et s’adapte parfaitement à la morphologie du corps humain.

Comme je vous le disais, elle est conçue d’une seule pièce de plastique moulée ; la chaise est à la fois empilable et confortable ; que demander de plus ? Sa popularité est la meême depuis plus de cinq décennies et a reçue plus d’un prix en guise de récompense. Elle est disponible en plusieurs couleurs.

En aval, il y a la série k (Kraemmerhusstole) que l’on appelle également les K cônes chair. Le lot comprend une table et des fauteuils. Le K1 Cone Chair a été désigné pour le restaurant de l’hôtel des parents de Verner Panton, mais a finalement, il a été rendu public et commercialisée. Elle a été produite rapidement par Plus- linje. Le fauteuil est constitué d’une structure métallique en forme de cône inversé. Il tourne à sa base sur un pied métallique en forme de croix.

Le coussin, ainsi que le dossier et la totalité de la partie arrière du fauteuil sont recouverts de tissu en laine (Unika-Vaelv) ou de cuir. Le rembourrage du fauteuil est en mousse de polyuréthane. Le modèle original se reconnaît par une couture en zig zag sur le devant. Si à sa sortie, le fauteuil a été produit par Plus- linje, il est dorénavant disponible chez les distributeurs de la marque Vitra.

Mathieu Carlier

Blogueur et influenceur passionné (ou acharné) j'ai créé le blog Deco Tendency puis Le Blog des Tendances et enfin Le Blog Domotique.

1 comment

 
  • Bonjour,
    merci pour ce travail, néanmoins, Verner PANTON est né en 1926 et non 1929 ! je pense qu’il s’agit d’une coquille…
    Merci

Abonnez-vous à la newsletter Deco Tendency

Suivez Deco Tendency sur les Réseaux Sociaux

Pin It on Pinterest