Poêle à bois vs poêle à granulés : lequel choisir ?

Le poêle à bois, équipement traditionnel s’il en est, connaît un retour en force ces dernières années. Écologique avec son combustible naturel, bûches ou bois sous forme de sciure en granulés, ce poêle présente aussi un atout esthétique qui le rend à nouveau très contemporain.

Poêle à bois vs poêle à granulés lequel choisir

Poêle à bois vs poêle à granulés : un appareil de chauffage design

Vous rêvez d’une pièce à vivre chaleureuse et cosy ? Optez pour un poêle à bûches ou à pellets de type central. Installé au milieu de la cuisine ou du living-room, le poêle devient le point central de la pièce, qui émet une chaleur douce et saine. Cet îlot central influe sur l’aménagement des lieux et la convivialité est privilégiée. Plutôt classique en fonte, le poêle à bois s’harmonise avec une décoration un peu vintage ou au contraire, moderne pour un contraste élégant.

Un modèle à double ou triple face diffuse son rayonnement chauffant dans toute la pièce. Un poêle central est conseillé dans une pièce spacieuse. Il faut s’assurer que l’installation d’un conduit au milieu de la pièce est possible. Un poêle à bois central peut aussi se présenter sous une forme pivotante, de sorte à exposer la vitre chauffante du côté souhaité. Au cœur de votre salon ou d’une grande cuisine, ce type de poêle se prête à tous les styles.

Le poêle suspendu diffère par sa disposition mais pas par son combustible. Il fonctionne aussi au bois, avec des bûches ou des granulés. Là encore, plusieurs modèles sont proposés, les plus rentables étant les poêles à granulés. Certains ont un aspect classique et sont installés contre un mur, voire dans un angle de la pièce. Statique ou pivotant, le poêle suspendu a tantôt un foyer ouvert, tantôt un foyer fermé. La chambre de combustion des bûches est parfois visible, ce qui donne au poêle l’apparence ardente d’une cheminée.

Le poêle à bûches : ses avantages

Cet appareil de chauffage permet un rendement intéressant :

  • 40 à 80 % avec des bûches
  • 60 à 70 % pour un poêle turbo
  • 70 à 85 % pour un poêle de masse.

Sous forme de tronçons et de rondins, le bois est le combustible le plus économique qui soit. Les bûches coûtent moitié moins cher que l’énergie électrique ou que le GPL. Le kWh vous reviendra à 0,04 euro à peine. Le bois, énergie naturelle et propre, vous fait profiter d’un crédit d’impôt, à hauteur de 30 %. Le prix d’achat du poêle à bois est supérieur à un appareil de chauffage utilisant des granulés comme combustible.

De plus, ce type de poêle est assez puissant pour diffuser sa chaleur dans plusieurs pièces depuis le rez-de-chaussée. Par contre, il vaut mieux qu’il soit complété par un système de chauffage central ou par des radiateurs électriques dans la plupart des cas. Un poêle à bûches à inertie peut cependant agir comme un chauffage central et émettre une chaleur constante.

Tous les styles de poêles à bûches sont faciles à faire installer, davantage que les appareils à pellets. Le coût d’entretien d’un poêle à bois est moindre : deux ramonages par an suffisent pour le débarrasser de la suie et éviter les risques de dysfonctionnement. Pour un chauffage d’appoint, le poêle à bois est l’alternative idéale.

 

Le poêle à granulés : ses atouts

Ce type d’appareil émet de la chaleur en brûlant des pellets issus de sciure de bois. Ces poêles à granulés sont dotés d’un réservoir. Ces dernières permettent une activité automatique sans nécessité de recharger l’appareil trop souvent avec du combustible. C’est le principal avantage du poêle à granulés. L’appareil peut fonctionner de manière autonome, jusqu’à 4 jours d’affilée grâce à la répartition mécanique des pellets. Ce réservoir peut varier en taille et vous assurer une liberté plus ou moins longue.

Poêle à bois vs poêle à granulés lequel choisir

Ce chauffage est performant : son rendement s’élève à plus de 80 % ! La chaleur qu’il diffuse est constante et dure beaucoup plus longtemps qu’avec un poêle à bûches. Légèrement plus onéreux que pour un poêle à bois, le kWh d’un appareil à granulés revient à 0,06 euro. Le taux de combustion de ces granulés surpasse celui des rondins de bois. En outre, le poêle à granulés peut faire office de chauffage central quand on opte pour un modèle canalisable ou hydraulique.

Ces versions plus techniques de poêle à pellets offrent la possibilité de diriger et d’utiliser le chaleur en excédent dans des pièces voisines. Cette énergie peut également servir à chauffer de l’eau pour approvisionner des radiateurs ou des planchers chauffants. Le poêle à granulés peut être programmé, y compris connecté grâce aux nouvelles technologies.

Les performances :

Ses performances sont améliorées grâce à cette fonction ainsi que son autonomie. Le niveau de puissance sera réglé au choix par vos soins. Avant de se décider pour un poêle à granulés, il faut choisir le mode de diffusion de l’air chaud qu’ils produisent :

  • Par convection : l’appareil est silencieux et la chaleur est dense ;
  • Par ventilation : la température monte vite mais l’appareil est plus sonore.

Quel que soit le type de poêle à granulés, son installation reste abordable. Les mêmes avantages fiscaux (soit 30 % de crédit d’impôt) sont proposés quand on équipe son logement de ce type de chauffage. Côté entretien, la régularité est de mise. Un décrassage plus fréquent qu’avec un poêle à bois est nécessaire mais le coût du ramonage est moindre.

Enfin, les granulés dérivés de déchets de bois sont vendus en sacs. Ils sont donc plus faciles à stocker que des bûches et plus pratiques à utiliser. Il suffit de les conserver loin de toute source d’humidité. Un poêle à granulés est donc un ersatz moderne du poêle à bois, plus avantageux à bien des égards. Si, toutefois, vous souhaitez cumuler les bénéfices du poêle à bois et du poêle à granulés, songez à un modèle polycombustible. Ce type d’appareil mixte peut fonctionner avec du bois et avec des pellets. En fonction de la température souhaitée, vous pouvez remplacer ceux-ci par une bûche pour une belle flambée.

Articles similaires

A propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur

Mathieu Carlier

Blogueur passionné (ou acharné) j'ai d'abord créé le blog Deco Tendency puis Le Blog des Tendances, Drone Trend et enfin Le Blog Domotique.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Merci de compléter les champs obligatoires *

 

Pin It on Pinterest