Deco Tendency
La durabilité naturelle du bois brulé convient parfaitement à l'extérieur 

Le bois brûlé ou Shou Sugi Ban : ma nouvelle passion !

Le bois brûlé ou Shou Sugi Ban ne sont pas nouveaux. Dans la décoration d’intérieur ou l’architecture, les tendances ne tournent pas toujours autour de nouvelles idées. Elles font parfois des parfois un clin d’œil au passé en faisant revivre les techniques anciennes grâce à une technologie améliorée. Le bois brûlé en est le parfait exemple !

Le Yakisugi est une technique inventée par les japonais

Shou Sugi Ban est une ancienne technique architecturale japonaise qui était utilisée pour préserver le bois en carbonisant la surface avec une flamme chaude.

Comment appelle-t-on aussi le bois brûlé ?

Le bois brûlé est également connu sous le nom de Yakisugi. Il était traditionnellement pratiqué sur le bois de Sugi ; qui est un cèdre du Japon.

Comment faire du bois brûlé ?

Le processus consistait à carboniser le bois et à le refroidir. Ensuite il fallait nettoyer la suie ou les débris brûlés à la surface. Enfin la dernière étape consiste à enduire les planches avec une huile.

Bien que vous puissiez considérer le feu comme un ennemi du bois, ne causant que sa dégradation, Shou Sugi Ban améliore en fait la durabilité. C’est un moyen naturel de préserver le bois sans produits chimiques, peintures et autres traitements de surface.

En tant que tendance actuelle de l’architecture et de la décoration moderne, vous pouvez vous attendre à ce que Shou Sugi Ban soit visible à l’extérieur comme à l’intérieur. On trouve facilement sur le net des objets déco ou des meubles. Aussi, des revêtements extérieurs ou des accents muraux intérieurs sont disponibles. Bien qu’il s’agisse d’une méthode très ancienne de traitement du bois, elle est suffisamment souple pour être utilisée aussi bien dans un cadre moderne que rustique.

Ainsi, je vous propose donc de découvrir aujourd’hui six raisons d’utiliser le bois brûlé chez vous.

La durabilité naturelle du bois brulé convient parfaitement à l'extérieur 

La durabilité naturelle du bois brulé convient parfaitement à l’extérieur

A l’origine, bois brûlé était utilisé à l’extérieur des bâtiments japonais. Ironiquement, ce sont les dommages causés par la carbonisation par le feu qui renforcent et font de Shou Sugi Ban un excellent choix pour les maisons ou les bâtiments.

Le bois brûlé protège les maisons, terrasses et meubles

Lorsque le feu est appliqué sur des planches de bois, le processus de combustion crée une fine couche de carbone à la surface du bois. C’est ce que nous considérons comme du bois brûlé. Cette couche de carbone protège le bois intérieur. De la même manière que les teintures ou les produits d’étanchéité. Le bardage Shou Sugi Ban nécessite très peu d’entretien. Aussi, il résiste naturellement aux insectes ainsi qu’à l’humidité. Ces avantages sont encore plus évidents lorsque Shou Sugi Ban est utilisé pour améliorer les planches de bois modifié. Elles sont plus denses, plus durables et plus résistantes que de nombreux autres types et essences de bois.

Le procédé Shou Sugi Ban est respectueux de l’environnement. Il n’y a pas de produits chimiques présents dans un bardage en bois brûlé qui pourraient se répandre dans l’environnement. Le bois brûlé peut être recyclé ou éliminé sans craindre de nuire à l’environnement, comme on pourrait le faire en éliminant le bois traité.

Shou Sugi Ban est une excellente alternative aux taches ou peintures noires

Shou Sugi Ban est une excellente alternative aux taches ou peintures noires

Il est facile d’opter pour un stylé déco audacieux avec du noir ou d’autres traitements de surface de couleur foncée. Selon le chemin que vous empruntez, vous pourrez peut-être encore voir une partie du grain du bois sous-jacent ; mais la peinture ou la teinture du bois masque souvent la beauté du grain naturel. Un autre inconvénient de l’utilisation de ces types de traitements de surface est qu’ils nécessitent un entretien et une ré-application régulière. Comme je me disais précédemment, il peuvent contenir des ingrédients nocifs.

Shou Sugi Ban vous permet d’obtenir une belle finition sombre dans votre maison. Le tout sans avoir à recourir à des traitements de surface toxiques ; qui peuvent être nocifs pour les personnes et l’environnement qui l’entourent. Le bois brûlé est beaucoup plus sûre. Même si elle est comparée aux traitements à faible teneur en COV qui sont assez populaires. La sécurité générale et le faible entretien de Shou Sugi Ban en font un produit idéal pour les espaces publics et privés. Shou Sugi Ban ajoute un attrait visuel unique.

Le bois brûlé est disponible dans une variété de textures et de tons

Le bois brûlé est disponible dans une variété de textures et de tons

Bien que la carbonisation du bois puisse sembler assez simple, il existe en fait de nombreuses techniques différentes de création de Shou Sugi Ban. Ainsi, cela permet de choisir parmi de nombreuses textures et tonalités différentes. Si vous recherchez quelque chose avec du grain et du caractère, quelque chose qui fasse une déclaration audacieuse, vous préférerez peut-être un bois Shou Sugi Ban avec un charbon épais et une couleur noire profonde.

Ensuite, si vous préférez un bois un peu plus lisse, avec une finition plus propre, un Shou Sugi Ban au pinceau sera idéal. Il existe même des techniques qui carbonisent légèrement le bois et l’abîment pour créer une variété de tons dans une seule pièce ; tout en conservant les caractéristiques de performances supérieures et la durabilité qu’apporte la méthode de combustion.

Bien qu’il existe de nombreuses finitions de bois brûlé, il est important de se rappeler que tous les produits ne sont pas les mêmes. Car tous les bois ne brûlent pas de la même façon. Certaines essences de bois qui ont un grain plus faible au départ peuvent avoir un aspect fade après la combustion ; dominé par le noir du charbon. C’est pourquoi un bois comme le kébène est souvent préféré pour son aspect plus gras et riche en grain.

Le bardage Shou Sugi Ban est illimité dans ses motifs et ses dessins

Le bardage Shou Sugi Ban est illimité dans ses motifs, designs et dessins

L’une des meilleures vertus du Shou Sugi Ban est qu’il s’agit d’un véritable revêtement en bois pour les maisons en bois.

Ce qui signifie que les motifs et les modèles possibles sont pratiquement illimités pour les bardages en bois des maisons en bois. Le bois brûlé peut être installé de différentes manières. Ce qui en fait un produit idéal pour les bardages en bois et les revêtements muraux créatifs. La règle est également vraie pour les terrasses en bois et les meubles en bois.

Un excellent exemple d’utilisation créative de Shou Sugi Ban est l’utilisation de fines planches découpées en diagonale. L’architecture japonaise, tant ancienne que moderne, fait appel à de fines planches découpées pour le brûlage du bois. Elles sont mises en valeur par l’aspect du bois carbonisé. La variété de tons du bois de kébène Shou Sugi Ban ajoute une profondeur et une maturité à la propriété qui complètent l’aspect.

Avec le bois brûlé, vous pouvez obtenir l’aspect que vous souhaitez. Qu’il s’agisse de lamelles étroites dans une installation diagonale ou de lames de bois plus larges dans une installation horizontale. Avec aspect unique et des propriétés de résistance aux intempéries qui aideront votre design à durer, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur.

Le bardage Shou Sugi Ban est illimité dans ses motifs et ses dessins

Le bois brûlé met en valeur la beauté naturelle du bois à l’intérieur et à l’extérieur

Le bois brûlé est idéal pour les applications et les conceptions qui souhaitent s’appuyer sur le caractère du bois. Les différentes méthodes de carbonisation permettent de mettre en valeur le grain naturel. Ce qui en fait un excellent complément au bois traditionnel ; ainsi qu’un contraste parfait avec les matériaux plus modernes comme le métal et le verre. Le grain profond, mis en valeur par la technique Shou Sugi Ban, est une façon simple de créer un aspect unique qui ne manquera pas de faire une impression durable. Moi, j’adore quand on réussit à obtenir un résultat formant des motifs écailles de tortue.

Qu’il soit utilisé à l’intérieur ou à l’extérieur, le bois Shou Sugi Ban possède des caractéristiques de performance supérieures. Elles permettront à votre habillage mural de vivre plus longtemps et de rester beau.

La beauté de ces murs noirs carbonisés et sa durabilité naturelle font que le bois brûlé est de plus en plus utilisé ; dans la conception de bâtiments à travers le monde. Sa facilité d’entretien générale et l’option de planches écologiques comme le Shou Sugi Ban Kebony contribueront à faire de Shou Sugi Ban le premier choix de revêtement en bois.

Le bois brûlé met en valeur la beauté naturelle du bois

Quel bois pour faire du bois brûlé ?

Le savoir-faire japonais traditionnel du Shou Sugi Ban fait appel au cèdre rouge du Japon, qui pousse à l’état naturel sur les îles du Japon. Dans l’hémisphère occidental, il peut être difficile de se procurer du cèdre japonais ; aussi les constructeurs optent-ils souvent pour du cèdre rouge de l’Ouest.

Quels autres bois sont les mieux pour le Shou Sugi Ban ?

D’autres essences de bois peuvent être utilisées, notamment la pruche, le cyprès du Sud, le pin et le tilleul. Bien que les bois tendres comme le cèdre soient idéaux pour le bois brûlé, vous pouvez utiliser des bois durs comme le chêne et l’érable ; bien qu’ils ne soient pas aussi durables.

Comment traiter le bois brûlé ?

Avant d’appliquer une huile de finition, vous devez nettoyer la poussière et les débris laissés par l’étape du brossage. Pour ce faire, il suffit de pulvériser toutes les cendres et la poussière à l’aide d’un compresseur d’air ; ou d’essuyer la surface carbonisée avec un chiffon humide. Si vous nettoyez le bois carbonisé à l’aide d’un chiffon humide, veillez à laisser sécher la surface avant de passer à l’étape de l’huile de tung.

L’utilisation d’huile de tung pur sur le bois brûlé permet de sceller la surface du bois pour une meilleure protection contre les éléments. Avant de commencer, réfléchissez à l’endroit où vous allez utiliser ; ou exposer vos pièces de menuiserie Yakisugi. Par exemple, si vous construisez une table basse, l’huile de tung pur suffit. Mais si vous prévoyez d’utiliser les planches de cèdre comme bardage ou dans des meubles d’extérieur, envisagez d’utiliser une huile de défense extérieure. Cette option combine l’huile de tung pur avec de l’huile de pin et du zinc pour une meilleure résistance aux intempéries.

Pour terminer le processus de l’huile de tung shou sugi ban. Appliquez des quantités généreuses d’huile de tung pure ; ou d’huile de défense extérieure sur la surface carbonisée. Ensuite, laissez-la s’imprégner et sécher. Puis, appliquez une deuxième couche. Portez votre attention sur les zones plus sèches. Elles n’ont peut-être pas assez absorbé d’huile de tung pendant la première couche.

Mathieu Carlier

Blogueur et influenceur passionné (ou acharné) j'ai créé le blog Deco Tendency puis Le Blog des Tendances et enfin Le Blog Domotique.

Add comment

 

Blog Deco Tendency

Déco Tendency est un blog deco et un blog design, que j’ai créé en 2009. Mon blog présente des produits de décoration comme des objets déco, des meubles, des luminaires, des articles textiles, des ustensiles pour la cuisine, pour organiser son bureau, etc.

Suivez Deco Tendency sur les Réseaux Sociaux

Abonnez-vous à la newsletter Deco Tendency

Pin It on Pinterest